De nombreuses entreprises concernées par le transport de marchandises dangereuses négligent la formation 1.3 de l’ADR, soit par manque d’informations, soit par le fait qu’elles n’ont pas compris encore l’intérêt que cette formation peut avoir.

Et pourtant, elle est obligatoire pour toutes personnes ayant un impact sur la chaîne de transport de marchandises dangereuses tel que les manutentionnaires (au chargement et au déchargement), les exploitants, les opérateurs à l’intérieur de l’unité de transport ou les conducteurs concernés par l’exemption 1.1.3.6 liée à la quantité transportée.

Elle est utile car elle est composée d’une sensibilisation générale sur la réglementation relative au transport de marchandises dangereuses, d’une formation spécifique, adaptée aux fonctions et responsabilités, d’une formation en matière de sécurité portant sur les risques et dangers présentés par les marchandises dangereuses manipulées, et des éléments de sensibilisation à la sûreté.


Plus précisément, la formation en matière de sécurité traitera des procédures à suivre pour la manutention dans des conditions de sécurité et des interventions d’urgence notamment en cas de blessures ou d’épandage de produits sur le sol. La formation à l’utilisation des fiches de données Sécurité (FDS) est donc indispensable dans ce cadre là.

La formation en matière de sureté (développée au 1.10 de l’ADR) quant à elle permettra de prendre les bonnes mesures pour éviter le vol ou l’utilisation impropre de marchandises dangereuses pouvant mettre en danger des personnes, des biens ou l’environnement, et inclure si l’entreprise est concernée par les matières dangereuses à haut risque, une sensibilisation aux plans de sureté.

Naturellement, une formation de ce type sera plus efficace si elle est dispensée sur le terrain par un conseiller à la sécurité TMD, et accompagnée d’exercices notamment pour les situations d’urgence et d’une sensibilisation au matériel utilisé et aux équipements de protections individuelles (EPI).

L’idéal est d’accompagner cette formation de causeries Sécurité périodiquement (toutes les 2 semaines) de manière à avoir un impact réel sur les habitudes et prévenir les situations dangereuses au quotidien comme cela est préconisé dans les agrément GEHSE (Guide d’Engagement Hygiène Sécurité Environnement) ou MASE (Manuel d’Amélioration de la Sécurité des Entreprises).

D’autre part, des relevés de formation reçus en matière de sûreté et selon le 1.3 de l’ADR  doivent être tenus par l’employeur et communiqués à la personne concernée sur demande avec le test écrit démontrant d’une compréhension de la formation. Pour une réelle efficacité, il est judicieux de faire une évaluation à chaud (juste après la formation) et une évaluation à froid (3 mois après), ce qui permettra à l’employeur de vérifier le fruit du travail fourni en formation. Un recyclage sera en outre nécessaire à chaque changement de la réglementation.


Share This